Prendre les bonnes habitudes

Depuis quelques mois, les filles de l’orphelinat sont sensibilisées intensivement à l’hygiène. Qu’il s’agisse de se laver les mains avant de manger, de se laver avant d’aller au lit ou encore de se brosser les dents, Charlène et Estelle, nos deux infirmières volontaires, ont su sensibiliser les filles de manière didactique.

Hygiene_se laver les mains

Dans de nombreux villages encore peu développés du Tamil Nadu, les normes d’hygiène sont radicalement différentes des nôtres, elles pourraient même être qualifiées d’inexistantes par certains. La plupart des jeunes filles de l’orphelinat n’ont pas appris à se laver les mains avant de manger, à se doucher et changer de vêtements pour aller se coucher ou encore à se brosser chaque jour les dents. Dans certains cas, la raison est simple: elle n’avait pas d’accès à l’eau courante chez elle, il fallait aller chercher l’eau au puits ou se laver dans le lac ou les rivières – les milieux dont elles sont issues sont pauvres et les problématiques d’hygiène ne sont pas une priorité. Abandonnées ou livrées à elles-mêmes dans d’autres cas, personne n’a jamais pris la peine de leur apprendre.

Ayant constaté l’absence de certaines habitudes d’hygiène, Charlène et Estelle ont entrepris de sensibiliser les filles au soin qu’elles devraient accorder à leur hygiène pour éviter la détérioration rapide de leur dents et différents types d’infections régulièrement constatées.

Parmi les démarches mises en œuvre des affiches indiquant quelques bonnes habitudes à prendre ont été spécialement conçues pour le Shanti Children’s Home par les infirmières volontaires et une de leur amie graphiste. Ces affiches visibles dans les salles de bains rappellent aux jeunes filles les quelque bons gestes quotidiens qu’on leur a inculqués.

Hygiene_se doucher

 

Sensibiliser c’est une chose mais créer un rituel en est une autre et ce n’est pas une mince affaire. De la même manière qu’un parent doit répéter et vérifier que son enfant se soit lavé les mains après être aller aux toilettes et se laver les dents, au moins avant le coucher, il faut que le personnel et les volontaires répètent systématiquement les étapes de ce qui doit devenir un rituel pour 35 jeunes filles. Le nombre d’enfants ne rend pas cette tâche aisée, mais il faut remarquer encore que le personnel est local, il parle tamil et partage la culture des filles, ce qui est une bonne chose mais dans certains cas – pas tous – les mêmes omissions s’observent les concernant. Enfin, les volontaires ne restent pas toute l’année et ne viennent pas tous avec les mêmes missions. D’où la difficulté et la nécessité de sensibiliser également le personnel et de responsabiliser le plus habilement possible les filles.

Ces bonnes habitudes se mettent en place petit à petit, le point se fait régulièrement sur la question, d’autres supports didactiques s’élaborent et toute l’équipe de l’orphelinat veille au grain.

Merci à Charlène et Estelle pour l’attention accrue portée à de tels soins préventifs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :